Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Déc 4, 2013 in Actualités, Moteurs | 0 comments

Et si Google ne respectait plus les données confidentielles en France ?

Et si Google ne respectait plus les données confidentielles en France ?

Alors que je faisais des recherches sur un client dans le cadre de son référencement local, je suis arrivée sur sa fiche Google + Local. Lors de notre rendez-vous, je lui explique que j’aimerais l’optimiser pour son référencement, quoi de plus normal ?

Sauf que je ne m’attendais pas du tout à sa réponse : « Ces données sont mes données personnelles : l’adresse de ma maison et mon numéro de fixe perso. »
Ah d’accord, ça complique un peu les choses… Bien entendu, les questions ont fusé et il m’explique qu’il ne s’est jamais inscrit sur Google +, mais qu’il a bien un compte Gmail.

Google aurait-il le moyen de faire un croisement des données afin de les faire ressortir dans son Knowledge Graph ? Oui bien sûr ! Mais le fait-il également pour les données personnelles, sans que nous le sachions ? Le nom de l’agence immobilière de mon client reprend son patronyme suivi du terme « immobilier » soit Brochard Immobilier.
J’en conclus que Google a réussi à mélanger les données qu’il a trouvé sur différents sites pour me ressortir cette fiche G+ Local…
brochard-immo

Je me suis donc intéressée à la question, en cherchant un peu sur Google, en espérant qu’il ne censure pas ces données… Et je suis tombée sur des articles très intéressants (Numerama et Zone Numérique) qui expliquent que les Pays-Bas menacent Google de poursuites judiciaires car le moteur de recherche viole la loi en matière de vie privée. Jacob Kohnstamm explique « Google tisse une toile invisible des données personnelles des internautes, sans le consentement du pays. »
Ne faut-il pas se poser la même question concernant les données des utilisateurs français ?

Certes, Google a indiqué en 2012 qu’il allait modifier sa politique de confidentialité et ses conditions d’utilisation pour rassembler et connecter entre elles les données récoltées par ses différents services. Mais ne va t-il pas trop loin ? Jusqu’à interférer dans la vie privée des utilisateurs ?

Qu’en pensez-vous ? Vous avez déjà eu à faire à ce genre de mélange des données ?

A propos de

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *