Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mar 15, 2013 in Conseils SEO | 3 comments

Eric Léandri défend son projet Qwant au SEO Camp’us

Eric Léandri défend son projet Qwant au SEO Camp’us

On vous avait déjà fait un petit point sur le nouveau moteur de recherche français sorti récemment : Qwant.

Aujourd’hui, au SEO Campus 2013, la première conférence que nous avons vue était sur Qwant !

Et surtout, Eric Léandri, l’un des trois co-fondateurs de Qwant, est venu pour présenter ce nouveau « Google Killer ».

La naissance de Qwant et son évolution

C’est avec modestie que commence Eric Léandri en expliquant tout d’abord que « Qwant, c’est une Histoire de data ». Alors voici comment est né Qwant. Trois férus d’internet qui avaient envie d’assembler toutes les données qu’ils avaient sous la main pour développer un outil de communication au service des utilisateurs. L’idée d’un service multiplateformes est donc née. Multiplateformes car l’objectif de Qwant est de permettre à l’internaute de trouver son information en temps réel sur tous les canaux mis à sa disposition sur le web : les résultats naturels, les images et vidéos, les informations sur les réseaux sociaux ou encore sur les résultats shopping.

Eric Léandri explique qu’il souhaite ouvrir une nouvelle ère pour tous ceux qui utilisent le web et les réseaux sociaux. Le but est de faire en sorte d’avoir tous les résultats de tous les réseaux en même temps. C’est aussi un moyen de donner aux personnes qui ne sont pas sur les réseaux sociaux d’avoir les résultats sur une Cross Platform Search*.

Les différentes fonctions de Qwant, si originales que ça ?

Alors qu’Eric Léandri continue sa présentation de Qwant, il veut nous montrer en quoi leur moteur de recherche diffère des autres
Tout d’abord il définit que les utilisateurs sont libres, en effet, pas de base de données chez Qwant. Même lorsque vous donnez votre adresse mail, elle n’est pas enregistrée à des fins commerciales. Du moins pour le moment, pouvons-nous le penser.

Qwant_mosaic

Eric montre donc, à la suite, la présentation classique du moteur, ensuite la présentation en mosaïque, qui donne les résultats instantanés sur la recherche. Et il expose enfin le « Bookmarklet » ou « Signets » si votre moteur est en français, qui n’est d’autre qu’un formulaire d’inscription (et donc entrer son nom, prénom sans accent et son adresse mail). Puis enfin, une belle nouveauté de notre point de vue, les « Hot trends ». Sur la page d’accueil, on retrouve les dernières actualités qui font parler d’elles sur le web. Très intéressant donc pour se positionner sur l’actu brulante.

Qwant_hot-trends

Qwant va lancer son crawler !

Alors oui Qwant va lancer son crawler ! C’est une annonce officielle faite par Eric Léandri ce matin lors de la conférence. Le robot Qwantify 1.0 va donc suivre les indications du robots.txt. Et la priorité va être axée sur les sites qui respectent les standards du HTML5. Intéressant donc sachant que Qwant aime beaucoup les résultats des réseaux sociaux, il ne faut surtout pas hésiter à partager des liens et des pages Facebook, Twitter ou Google +.

Qwant pense aussi à un outil de gestion pour les webmasters

Aujourd’hui, l’outil, sous la forme d’une Webmaster Tools est encore en Bêta. Elle permettra de vérifier les réponses du web et les liens issus des posts sociaux. Ainsi on pourra retrouver toutes les statistiques des visites et savoir d’où elles viennent. L’esprit de Qwant est de « Faciliter le référencement ».

Qwant sort aussi son ranking, c’est le yourank. Il permettra de calculer le page rank (le poids, la profondeur, etc. d’une page), le link rank (le poids de liens et leurs poids dans les posts sociaux) et le world rank (le poids des mots dans les URLs, dans les textes, dans les ancres).

Une conférence pour se justifier ?

On a bien senti qu’Eric Léandri était aussi présent au SEO Campus 2013 pour se justifier face aux multiples critiques qu’on a pu lire sur le web sur Qwant.

« Donc oui, les photos viennent de Bing car je ne veux pas payer des millions d’euros. » « Oui Google fait des choses géniales si vous aimez faire des recherches avec de longues phrases, mais pour des recherches précises, allez sur Qwant et vous aurez tout de suite votre réponse. » Le ton était donc donné. Les justifications ont fusé notamment sur le modèle économique dit à l’américaine qu’ils ont adopté.

Et lorsque l’heure des questions / réponses est arrivée, et qu’un intervenant a osé dire que Qwant était pour lui « fouillis » contrairement à Google, Eric Léandri justifie que le moteur de recherche a été testé sur de nombreuses personnes de différents milieux. Mais au final, il faut noter que 70% des internautes qui sont allés sur Qwant, reviennent, et la durée moyenne d’une visite par jour est de 6 minutes. Chiffres bien entendus délivrés par Google Analytics. Mais ici encore Eric explique le partenariat avec XiTi a été signé il y a de ça quelques jours.

Enfin Eric Léandri explique que Qwant est un moteur de recherche sémantique contextuel. On trouve d’abord le contexte : est-ce que la personne recherchée est connue ? A t-elle un blog ? Est-elle sur les réseaux sociaux ? Et ensuite il y a la sémantique des mots clés tapés. Le but est de faire une relation entre les objets entre eux.

D’ici un à trois mois, l’index de Qwant devrait supplanter celui de Bing. Affaire à suivre donc…

Qu’en pense Mélanie ?

Tout comme Cécile, j’ai été conquise par le système du « Hot trends ». Pour exemple, seulement deux secondes après l’élection du pape, des articles et images étaient apparues sur Qwant !

L’interface est belle, malgré certains avis de personnes présentes à cette conférence, je la trouve assez claire et épurée pour le grand public même si l’information est dense.

Eric Léandri a profité de ce moment pour répondre avec tact à toutes les attaques qu’il a pu recevoir envers Qwant ces dernières semaines concernant le crowdsourcing. Qwant est donc un moteur de recherche que j’utiliserai à plusieurs reprises, au moins pour le « hot trends » pour lequel j’y vois une réelle utilité. Peut-être davantage que la possibilité de répondre à un tweet sans avoir de compte Twitter…

A propos de

3 Comments

  1. Hello

    personnellement je suis partagé au sujet de Qwant. Certes, il y a eu un mea culpa et Eric Leandri a indiqué qu’il avait dû faire appel à des données externes, le temps qu’il consolide celles du moteur, mais en même temps, j’ai l’impression que le lancement a été trop fait en avance.

    Pourquoi n’avoir pas attendu pour avoir un vrai datacenter, prêt, bien rempli au lieu d’aller puiser à gauche et à droite ?

    Qu’est-ce qu’on se dit ? On revient dans 6 mois ?

    ps : j’ai ajouté ton CR à ma liste sur unpeudeseo .com

  2. Tiens je découvre le blog grace a ce retour sur le SEOcampus 2013 – ca fait du ien de voir un peu de nouvelles tetes – Contnuez comme ca les filles!

    De mon coté je ne suis pas tres tres critique par rapport a Qwant pour le moment et – pour etre honnete – meme si Qwant devait etre une sorte de meta moteur (ce qui a été souvent critiqué) je m’en cognerai a partir du moment ou il prend de l’ampleur au niveau part de marché et devient un concurrent (meme petit) de GG – ne seraitce que 5% de part de marché

  3. Toujours des résultats venant se bing, amazon API etc… Aucun formulaire pour ajouter son site et personne ne voit ce fameux robots passer !

    On dirait plus un coup médiatique qu’une vrai start up avec des vrais ingénieurs 🙁 dommage car il y a matière à faire avec 3 millions d euros de financement !

Trackbacks/Pingbacks

  1. QWANT détrônera-t-il Google ou Bing ? - Axelles Digital - [...]  Présentation d’Eric Léandri au SEO Camp’us [...]
  2. Le bilan de ma présence à l'événement search marketing incontournable - [...] Chez Cécile [...]
  3. Compte rendu du SEO Campus 2013 - [...] Yakamama Laurent Bourrelly UnpeudeSEO Lereferenceur Woptimo Gozer.fr Conseils-seo.fr Raph [...]
  4. Le moteur de recherche Qwant, le petit français qui promet | Blog - [...] Pour continuer la lecture je vous propose de lire http://www.conseils-seo.fr/conseils-seo/eric-leandri-defend-son-projet-qwant-au-seo-campus/ [...]
  5. Le conte d’une Miss au SEOCAMPUS 2013 ! | Alexandra Martin - [...] Eric Léandri défend son projet Qwant au SEO Camp’us par Cécille [...]

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *