Pages Menu
TwitterRssFacebook
Categories Menu

Posted by on Mar 25, 2015 in Conseils SEO | 5 comments

Comment gérer un projet SEO ?

Comment gérer un projet SEO ?

Dans le cadre du SEO Camp’us de Paris, nous assistons à la conférence de François Goube (@francoisgoube) sur la gestion de projets et le SEO.

La gestion de projet est un moyen de définir des objectifs réalistes et réalisables et de les atteindre.
Nous sommes tous confrontés à des clients mécontents, à un patron mécontent. On se bat contre quelque chose qu’on ne maîtrise pas.

La gestion de projets inclut trois leviers principaux :

  • Une méthode de travail
  • Des outils pour travailler ensemble
  • La communication entre les différents membres de l’équipe en charge du projet

L’organisation de l’équipe, vecteur de votre succès en SEO

Le succès en SEO ne dépend pas de votre expertise mais de votre organisation. Une organisation qui concerne plusieurs acteurs du projet :

  • Le client
  • L’équipe SEO
  • Les développeurs

Afin de définir de manière pertinente le rôle de chacun, il est nécessaire de :

  • Comprendre les attentes de chacun
  • Connaître les compétences de chacun
  • Définir les responsabilités de chacun
  • Définir qui valide quoi

Chaque personne impliquée dans le projet a une approche différente et des objectifs différents. Il s’agit avant tout de coordonner les différents acteurs pour que tout le monde avance dans le même sens.

  • Le client veut Georges Clooney
  • Le SEO veut Matt Cutts
  • Le développeur veut Street Fighter
  • Et Google qui ne veut pas se faire avoir et qui n’aura aucun problème à pénaliser votre site.

Par où commencer un projet SEO ?

Pour débuter un projet SEO dans de bonnes conditions, il faut :

  • Définir l’état des ressources
  • Aligner les objectifs de chacun
  • Etablir le planning et les livrables

En clair, il s’agit de définir clairement :

  • Qui peut faire quoi ?
  • Qui sait faire quoi ?
  • Quels sont les outils à disposition ?
  • Est-on prêt à investir des euros pour les SEO ?

Savoir ce que l’on va faire

Informer le client est vecteur de succès dans un projet SEO. Il faut lui communiquer les informations, le mettre face à ses contradictions, aux contraintes de temps et de budget, aux risques et enjeux du projet.

Aligner les objectifs de chacun

En tant que chef de projet SEO, il est important de laisser chacun s’exprimer afin de comprendre sur quoi il juge son succès.
Pour la réussite du projet, soyons réalistes en nous appuyant sur des données fiables (Majestic/OnCrawl).
Les KPIS et critères suivis doivent permettre de mesurer le « succès » du projet SEO car doubler le trafic ne signifie pas doubler le CA :

  • Trafic,
  • CA lié au SEO,
  • Taux de conversion du SEO,
  • Apport SEO sur les projets transverses : SMO, responsive, ergonomie…

Le SEO doit savoir s’engager sur les moyens mis en place pour optimiser le référencement d’un site. Nous avons toutes les données nécessaires : donner des chiffres pour le nombre de liens créés dans le mois/le trimestre/l’année à venir, le nombre de contenus créés, etc.

  • L’expertise s’acquiert
  • Les partenaires existent
  • Notre rôle est de coordonner

L’adaptation des méthodes SCRUM

Personne n’aime les outils de gestion de projets qui sont jugés trop contraignants et souvent mal adaptés et mal utilisés.
Il existe des outils et des méthodes simples, acceptés par tous comme Yammer ou Trello, des outils collaboratifs, plus intuitifs.

Chef de projet, prenez vos responsabilités !

Le chef de projet doit être leader du projet SEO. Vous êtes donc responsable du travail effectué et de la cohésion d’équipe autour du projet.

Il est nécessaire de :

  • Relire tous les rapports
  • Relire toutes les tâches et commentaires
  • Ne rien découvrir lors d’un point d’équipe

Le leader SEO sait ce qu’il fait et ce qu’il va faire.

Se fixer des points d’étapes pour le suivi du projet

– Comité de pilotage :

  • 1 fois par mois/1 à 2 heures
  • Définition des enjeux de la période/macro taches
  • Toutes les tâches sont visées
  • Le planning est ajusté

– Comité de suivi :

  • Chaque semaine / 45 min maxi
  • Feedback sur la semaine précédente
  • Aborder les sujets chauds/les difficultés
  • Éliminer les points de blocage
  • Planifier des tâches micro pour la semaine

– Définition des tâches :

  • 2 enjeux maximum par collaborateur et par mois
  • Définir au max 10 tâches par collaborateur et par semaine
  • Bien connaître ses forces et ses faiblesses
  • Attribuer des tâches cohérentes et réalisables
  • Pas de listes trop longues qui pourraient apporter de la démotivation
  • Définir les tâches en connaissant les forces et faiblesses de quelqu’un

Les plannings et les livrables doivent être précis et chiffrés.

Le reporting client

Le reporting doit rester simple, fiable, consultable et compréhensible par tout le monde.
Il est possible d’automatiser ce genre de rapport pour le mettre à jour rapidement. Ce reporting doit reprendre trois leviers :

  • Linking : Présenter pour mon site (et celui de mes concurrents) le nombre de backlinks total, et créés, depuis le dernier rapport, les ancres utilisées, les domaines référents, le trust flow et le citation flow par typologie de page (notamment sur les pages qui génèrent le plus de CA)
  • Performance du site : load time, status code, maillage interne
  • Contenus : taux de rebond des money pages, taux de rebond des catégories de page, DC (outils automatiques ou à la main)

Pour conclure, pour qu’un projet SEO se passe bien…

Il faut commencer par les quick wins, les sujets traités rapidement, qui permettent de motiver et donner confiance au client et à l’équipe. Il s’agit de tâches simples à faire pour une personne comme les méta-descriptions et les titles, le maillage interne etc.

Le client est roi mais il est souvent mal éduqué :

  • Il est nécessaire de le former
  • Impliquez-le dans vos décisions
  • Aidez-le à vous aider

Préparez la guerre en temps de paix.
Les SEO doivent souvent travailler dans l’urgence (nouvelle mise à jour de l’algorithme, negative SEO…)

  • Ne faites jamais confiance à Google
  • Gardez toujours des backlinks de côté
  • Conservez des contenus dans votre poche
  • Tenez à jour un cahier de spécifications détaillées de la prochaine version du site

Notre avis sur la gestion de projets SEO

Sophie
Le chef de projet SEO intervient sur un grand nombre de compétences transverses et se doit d’être polyvalent. En interne, nous utilisons Trello depuis peu qui possède une interface plutôt claire et intuitive.
Pour le moment, cet outil facilite grandement les échanges entre l’équipe technique et l’équipe référencement. Il permet d’intégrer le référencement en amont du projet. Nous avons échangé avec François Goube sur les reporting automatisés et nous avons quelques idées pour la suite !
Personnellement, je soutiens à 200 % l’idée de former et d’informer le client. La collaboration client est essentielle sur un projet SEO et nécessite d’être anticipée au plus tôt.

Cécile
Tout comme Sophie, j’ai trouvé cette conférence très intéressante et mettre au coeur le client pour l’informer et le former, est une chose primordiale. Reste à avoir un bon échange entre les différents acteurs du projet. Ce n’est pas toujours simple de travailler en équipe mais c’est essentiel pour mener à bien un projet web ! Toujours en intégrant dès le début, le SEO, bien sûr…

Et vous, quels outils utilisez-vous ?

La présentation :

Crédit photo : Yakamama

A propos de

5 Comments

  1. La gestion de projet est en effet très importante et bien souvent sous-estimée du simple fait de pouvoir trouver un langage commun avec nos clients : les aspects marketing, la stratégie du client, les aspects techniques et les contraintes avec le webmaster, et les promesses à tenir du côté SEO. Partir sur la base d’un diagnostic partagé et s’assurer l’intervention de toutes les parties est déjà un vrai challenge. Mais le référencement naturel doit impérativement prendre en compte aujourd’hui les attentes de nos clients et les résultats.

  2. Merci pour cet article, entièrement d’accord, l’organisation est extrêmement importante mais dans tous les domaines j’ai envie de dire.
    Par contre je ne suis pas tout à fait d’accord avec ça : « Le succès en SEO ne dépend pas de votre expertise mais de votre organisation. » L’expertise est très importante car c’est grâce à cette dernière que tout le projet est lié. Comment faire un bon SEO si le consultant ne sais pas analyser des logs ? ou faire un crawl ? ou ne connait pas le code HMTL ?
    Croyais-moi, ça existe, et honnêtement, je ne sais pas comment ils font 🙂

    • Bonjour,
      Pour rebondir sur votre commentaire sur la phrase « Le succès en SEO ne dépend pas de votre expertise mais de votre organisation », je suis tout à fait d’accord avec vous, il faut une équipe avec de l’expertise mais je pense qu’il faut comprendre la phrase dans l’autre sens. Si vous avez une équipe composée des meilleurs référenceurs du monde mais qu’ils sont incapables de travailler ensemble, votre projet SEO risque fort d’en pâtir.
      François Goube a d’ailleurs donné des exemples d’équipes réparties dans différents pays ayant appliquées des stratégies de référencement similaires. Les résultats n’ont pas été uniformes et la cause identifiée était le manque de cohésion et d’organisation dans les équipes ayant obtenu de moins bons résultats.
      On pourrait la transformer de cette manière «  »Le succès en SEO ne dépend pas uniquement de votre expertise mais aussi de votre organisation »

      • @sophie Merci pour vos précisions, et j’aime bien votre phrase : « Le succès en SEO ne dépend pas uniquement de votre expertise mais aussi de votre organisation » 🙂

  3. Les résultats sont nécessaires mais comme dans tous les métiers « flous », l’accompagnement, l’instauration d’un climat de confiance, de transparence, de partage et de « bien avancer ensemble » est au moins autant importante que les résultats qui tardent peut-être mais qui ne peuvent qu’arriver si tout est bien fait.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *